Début du mois de juin dernier. Des annonces officieuses commencent à sortir sur les réseaux sociaux. Le gardien de but de 19 ans Olivier Adam serait échangé de l’Armada de Blainville-Boisbriand au Drakkar de Baie-Comeau. La rumeur se confirme quelques semaines plus tard, alors qu’il prend effectivement le chemin de Baie-Comeau, en retour de l’espoir de 17 ans Léo St-Michel et d’un choix de 2e tour en 2023. Les deux équipes inversèrent également les choix #13 et #18 du repêchage 2021.

La saison précédente, Adam avait hérité du poste de gardien numéro 1 de l’Armada, appuyé par la recrue de 16 ans Charles-Edward Gravel. Le drummondvillois connaît une saison en dents de scie, si bien qu’on choisit de confier le filet à son jeune auxiliaire pour les séries éliminatoires.

À la recherche d’un changement d’air et d’un nouveau départ, on avait bien hâte de voir si le changement d’air en question ferait de lui un gardien amélioré. Maintenant arrivé au début du mois de décembre, nul ne sait si c’est l’air salin de l’estuaire du St-Laurent ou les bonnes bières de la microbrasserie St-Pancrace, mais force est d’admettre que Baie-Comeau fait du bien au numéro 35.

Bien que le Drakkar ait connu les pires 10 premiers matchs de son histoire et qu’Adam a connu la défaite à ses 6 premiers départs, il n’en était pas vraiment responsable. Ses statistiques étaient très correctes dans les circonstances, avec une moyenne autour de 3,00 et un taux d’efficacité d’environ ,900. Dans ces 6 matchs en question, ses coéquipiers devant lui n’ont jamais marqué plus de 2 buts. Difficile de gagner dans ces circonstances.

L’équipe s’est finalement replacée et il a lui aussi élevé son jeu d’un cran. Depuis ces 6 matchs sans victoire, sa fiche est de 6-2-3. À ses 6 derniers départs, Adam a accordé 11 buts, dont 6 dans la même période, soit durant l’horrible partie à Bathurst où absolument rien n’a fonctionné pour le Drakkar. Si on oublie cette anomalie statistique, c’est seulement 5 buts accordés en 6 départs, avec 3 victoires par jeu blanc. Nommé une fois gardien de la semaine, il a également été la mention honorable à sa position pour l’équipe d’étoiles du mois de novembre.

Considérant les performances d’Adam dans les dernières semaines, le téléphone de Pierre Rioux doit assurément sonner au sujet de son gardien #1. Parmi les meilleurs gardiens de la LHJMQ jusqu’à maintenant cette saison, Adam est possiblement le seul qui fait partie d’une équipe en reconstruction; qui pourrait donc se ranger du côté des vendeurs et s’en départir.

Le directeur général du Drakkar doit donc se trouver présentement au cœur d’une bonne période de questions. D’un côté comme de l’autre, on pourrait justifier une transaction, ou pas.

Au prochain repêchage, à moins d’un changement, Baie-Comeau devrait parler 2 fois parmi les 5 premiers choix. Ensuite, on ne s’exécutera que deux fois avant la 7e ronde (en 3e et 5e). Depuis un an, la direction a dépensé une dizaine de choix de 2e-3e-4e ronde, quelques fois dans des transactions qui ont peu/pas rapporté du tout. Elliot Lavoie a quitté l’équipe. Pierrick Dubé ne s’est jamais présenté. Si Dubé avait rejoint la formation baie-comoise, on n’aurait pas eu besoin de faire une autre transaction pour mettre la main sur Benjamin Corbeil. Bref, il y aurait certainement des gains à faire niveau choix/espoirs.

Ensuite, les récents succès de l’équipe sont en partie dus aux excellentes performances d’Adam. Si Pierre Rioux venait à l’échanger, c’est un immense morceau qui s’envolerait. Fort à parier que le Drakkar ne parviendrait pas à garder le même rythme sans les prouesses d’un homme masqué. L’équipe serait probablement encore condamnée à terminer parmi les pires équipes du circuit, alors qu’elle réussit lentement mais sûrement à s’en sortir. Au-delà des performances de l’équipe en général, Olivier Ciarlo serait-il prêt à prendre la pole? Est-il arrivé à ce point de son développement? Il demeurerait important de ne pas «brûler» celui qu’on considère comme le gardien d’avenir. 

Finalement, on peut même se demander si Adam serait de retour la saison prochaine, alors qu’il aura 20 ans. Il a déjà reçu une invitation à un camp professionnel l’été dernier. Avec une saison de la sorte, une équipe professionnelle pourrait fort bien être intéressée à le mettre sous contrat. Ainsi, Pierre Rioux perdrait ses services pour rien du tout. Autrement, même s’il était disposé à revenir l’an prochain, le Drakkar souhaiterait-il aligner un gardien de but de 20 ans, ou a-t-on d’autres projets? 

Beaucoup de questions pour une période des transactions qui s’avérera intéressante à Baie-Comeau…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :